Centre Orthopédique de Provence

Les ondes de choc

Qu’est ce que c’est ?

Les traitements par ondes de choc (ODC) sont d'apparition récente. Ils consistent à provoquer des microtraumatismes de tissus pathologiques de faon à stimuler des processus de cicatrisation. Ces microtraumatismes sont générés soit par des percussions directes soit par des mécanismes ultrasonores de haute énergie, selon les machines utilisées. Nous utilisons une machine créant des ultrasons grâce à des microcristaux piezo électrique.

Les pathologies préférentiellement traitées sont les pathologies tendineuses :

  • Tendinite achilléenne
  • Tendinite rotulienne
  • Tendinites d'épaule
  • Tendinite du coude
  • Aponévrosite plantaire encore appelée épine calcanéenne

Comment se déroulent les ODC ?

Il s'agit d'un mode thérapeutique habituellement qui peut être douloureux puisque le principe repose sur le fait de "taper là ou cela fait mal". Le patient doit même coopérer au traitement en indiquant précisément la localisation la plus douloureuse.Les machines sont réglées pour être suffisamment agressives tout en permettant des séances tolérables pour le patient.

En faite nous effectuons les ODC sous contrôle radiologique (amplificateur de brillance) et sous contrôle échographique. Cela nous permet un repérage très précis et d'agir uniquement sur la partie du corps souhaitée (exemple un tendon). On évite ainsi les effets secondaires (hématome...) et l'efficacité est plus grande.

Chaque séance dure habituellement 15 à 20 minutes. Les protocoles utilisés comportent un maximum de 6 séances espacées d'une à deux semaines. Une fois le désagrément de la séance passé, on n'observe pas de réaction douloureuse immédiate. On note plus souvent un effet anesthésique temporaire, très rarement sont mentionnées des augmentations des symptômes dans les heures suivantes.

Quels sont les résultats ?

L'appréciation des résultats obtenus se fait tout au long du protocole mais surtout au-delà de 6 semaines après la dernière séance. En effet les microtraumatismes provoqués par la technique demandent un temps de cicatrisation minimal de 6 semaines. Il importe donc d'évaluer le résultat obtenu à cette échéance quelque puisse être l'évolution pendant le traitement.

Les résultats obtenus sont variables selon les localisations. Les chiffres obtenus sur les pathologies les plus fréquentes après 8 ans de recul sont les suivants:
Tendinite achilléenne 75%, tendinite rotulienne 80%, tendinites d'épaule 70%, tendinites du coude 55%, aponévrosite plantaire 66%.
Ces résultats représentent une avancée vue les faibles résultats des traitements médicaux, des infiltrations et de la chirurgie. Ce traitement ne provoque pas de complication ou d'effet secondaire.

La mise en route d'un traitement par ondes de choc n'impose pas nécessairement un repos sportif. Il convient néanmoins de continuer son activité sans jamais forcer sur la douleur.