Centre Orthopédique de Provence

Les tendinites du genou

Qu'est ce que c'est ?

Une tendinite correspond à l'atteinte d'un tendon, à l'origine des douleurs. Le tendon est une structure fibreuse qui prolonge le muscle jusqu'à l'os. Il transmet ainsi la force musculaire entranant la mobilisation des articulations. Il possède de plus des propriétés élastiques qui lui permettent de moduler l'action musculaire et qui diminuent le risque de rupture lors de tractions trop importantes.

Au niveau du genou, les tendinites atteignent le tendon rotulien (tendinite rotulienne) et le tendon quadricipital (tendinite quadricipitale). Beaucoup plus rares sont les tendinites de la patte d'oie (tendons des muscles ischio jambiers). Enfin il existe le syndrome de l'essuie glace du fascia Lata.

Quelles sont les causes ?

L'activité sportive est la grande responsable des tendinites, avec des mécanismes variables :

  • Le plus souvent ce sont des sollicitations excessives et répétées du tendon. Les tractions excessives du tendon peuvent survenir de manière brutale, sur une impulsion, un mouvement puissant de shoot, de réception., ou de manière progressive, sur des mouvements répétitifs : freinage, sauts.
  • Parfois il s'agit d'un choc direct, en particulier au niveau du tendon rotulien, coup de pied, de genou,obstacle.
Plus rarement, l'atteinte tendineuse est en rapport avec le frottement du tendon sur une structure anatomique de voisinage : c'est le cas du fascia lata qui peut frotter sur une saillie osseuse au niveau de l'extrémité inférieure du fémur.

Quelles sont les conséquences de l'arthrose ?

La tendinite elle-même est le plus souvent en rapport avec la rupture de quelques fibres tendineuses (rupture partielle) qui s'accompagnent d'un gonflement local (œdème). L'évolution de ces lésions vers la cicatrisation demande plusieurs mois.

Les tendinites sont responsables de DOULEURS. Ces douleurs sont situéesau niveau du tendon en cause.

Leur évolution peut s'étaler sur plusieurs mois. Une tendinite peut évoluer vers la guérison spontanée, ou persister et devenir chronique. La survenue d'une rupture tendineuse dans l'évolution d'une tendinite est une complication rare, mais grave : il peut s'agir d'une rupture du tendon rotulien ou du tendon quadricipital. Elle se manifeste par une douleur extrêmement brutale et violente lors d'un saut, d'une prise d'appel.avec chute et impotence fonctionnelle immédiate.

Les examens complémentaires aident souvent au diagnostic : les radiographies (recherche d'un épaississement du tendon, de calcifications .), l'échographie qui peut visualiser le « nodule » de la tendinite, et enfin l'IRM (imagerie à résonance magnétique), examen très performant dans l'étude des tendinites.

Quels sont les traitements ?

Le repos. Le repos complet est rarement indiqué. En effet, il présente plus d'inconvénients que d'avantages. Il favorise une importante amyotrophie (fonte musculaire) et ne semble pas diminuer le temps de récupération. On lui préfère le repos relatif adapté aux douleurs. La mise en décharge relative peut être utile. 

Les traitements anti inflammatoires sont indiqués en phase aiguë, par contre à la phase chronique, ils sont beaucoup moins efficaces. Ils peuvent être utilisés soit sous forme de comprimés, soit sous forme de gel, ou de patch.

La mésothérapie et les infiltrations peuvent être efficaces.

La rééducation est importante dans le traitement des tendinites. Elle fait appel à la physiothérapie (courant antalgique, laser...), aux massages, au renforcement musculaire, aux étirements.  

Le traitement le plus prometteur est le traitement par onde de choc (cf. ondes de choc)

Quant au traitement chirurgical il est rarement nécessaire. Il peut être indiqué en cas d'échec prolongé du traitement médical lorsque l'importance des douleurs et de leur retentissement sur la vie sportive sont importants.